Navigation – Plan du site

Hélène Pagezy et la faim de viande

Hélène Pagezy and the hunger for meat
Igor de Garine

Texte intégral

1Une des préoccupations majeures de notre époque est la relation de la culture avec la physiologie. Comment un phénomène qui relève de la culture peut-il influencer directement la physiologie ?

2On a envisagé (Jenner et al. 1987) la relation qui existe entre le stress d'origine culturelle et la sécrétion de catécholamines dans l'organisme mais cette sécrétion indique simplement qu'il est en éveil face à une stimulation culturelle – pas nécessairement perçue comme négative.

3Chez les populations de la forêt africaine telles les Twa et les Oto étudiées par H. Pagezy, on observe que pendant la période de soudure alimentaire, les individus ont une perception négative de leur régime. À cette période, ils ne compensent pas leur aliment de base très valorisé : la viande.

4Les membres de cette communauté considèrent qu'ils endurent un stress nutritionnel. L'enquête nutritionnelle quantitative montre que le régime de la période difficile est équivalent nutritionnellement au régime normal dans lequel la viande est l'aliment de base. On note pourtant une diminution du poids (en particulier celui des enfants) durant la période considérée comme difficile. C'est donc la perception culturelle qu'ils ont de leur régime qui influe sur le statut nutritionnel des individus.

5Il s'agit ici d'une contribution importante apportée par Hélène Pagezy à l'Anthropologie de l'Alimentation (Garine & Pagezy 1989 ; Pagezy 1982, 2004).

Haut de page

Bibliographie

Garine I. de & Pagezy H. 1989 – Faim saisonnière et « faim de viande ». In Se nourrir en forêt équatoriale : Anthropologie alimentaire des populations des régions forestières humides d'Afrique. Paris, Unesco/MAB : 43

Jenner D.A., Harrison G.A., Prior I.A.M., Leonetti D.L. & Fujumoto M. 1987 – Interpopulation comparisons of catecholamine excretion. Annals of Human Biology 14 : 1-9

Pagezy H. 1982 – Seasonal hunger as experienced by the oto and the twa of a Ntomba village in the equatorial forest (lake Tumba, Zaïre). Ecol. food and Nutr. 12 139-153.

Pagezy H. 2004 – Gibiers, poissons ou chenilles ? Comment les Ntomba du Congo (ex Zaïre) satisfont-ils en toute saison leurs besoins en protéines et leurs normes culturelles. In Aubaile F., Bernard M., Pasquet P. (Ed.), La viande, un aliment, des symboles. Edisud, Collection Écologie Humaine : 191-204.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Igor de Garine, « Hélène Pagezy et la faim de viande », Revue d’ethnoécologie [En ligne], 3 | 2013, mis en ligne le 12 novembre 2013, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://ethnoecologie.revues.org/1422 ; DOI : 10.4000/ethnoecologie.1422

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Revue d'ethnoécologie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo MNHN
  • Logo CNRS
  • Les cahiers de Revues.org